Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

Jean-Pierre

Chez nous la vie était très difficile, alors que rien ne semblait nous manquer pour être  une famille heureuse. Mon père, sous l’emprise de l’alcool, rentrait dans des colères d’une grande violence. Les armes à feu qu’il détenait augmentaient considérablement les risques encourus par chacun et c’est par miracle si personne n’a été blessé !

J’avais huit ans et demi lorsqu’il  a été contraint à quitter le domicile pour se faire soigner. Je n’ai pas abordé l’adolescence ni l’âge adulte comme ceux de mon âge. J’étais en « marge » ne supportant personne. J’étais révolté, malheureux. Pourtant, j’avais côtoyé des gens religieux dans les établissements scolaires et les églises fréquentés. J’avais entendu parler de Dieu et c’était avec respect, curiosité et attention que j’écoutais alors que beaucoup s’en moquaient. Tout cela me paraissait bien beau mais inaccessible. Beaucoup de pratiques religieuses me semblaient trop contraignantes et même absurdes et je m’en suis détourné bien avant de rentrer dans la vie active.

C’est avec beaucoup de réticence et de méfiance que j’ai accepté d’assister à des réunions dans une église évangélique. J’y allais seulement pour faire plaisir à la famille qui m’avait invité. Un jour, j’ai eu l’opportunité de me joindre à un rassemblement de jeunes croyants et cela a été un grand évènement pour moi. Avant de pénétrer dans la salle, déjà remplie, je ressentais qu’il y avait là quelqu’un ayant une autorité supérieure et devant lequel on se sent tout petit.

C’est dans ce lieu, où la personne de Jésus était annoncée au moyen de chants et de la prédication basée sur les écrits de la bible, que

 j’ai été déchargé de mon fardeau de haine et de violence. Mon passé si pesant était enlevé par le simple fait de croire que ce que j’entendais était la vérité. J’étais bouleversé ! Rentré courbé et accablé, je n’étais plus le même lorsque je suis sorti. J’étais libéré, joyeux et rempli de reconnaissance envers Dieu. Merci Seigneur !

C’était tellement grand et puissant que je réalisais à peine que ce que j’étais en train d’expérimenter était réel.

Quel bonheur d’être pardonné, lavé, purifié !

Plusieurs dizaines d’années après, je poursuis la route avec le même Sauveur : Jésus.

 Il est toujours là. Il sauve et délivre encore aujourd’hui ceux qui s’approchent de lui.

Jean-Pierre

À ne pas rater

x

Michel

Suite à une naissance très difficile, je suis devenu épileptique avec 30 à 40 pertes de connaissance par jour....

Aline

Si ma conversion n’était un miracle, mon témoignage serait banal, mais le Seigneur a procédé de façon différente. Maman avait...

Comment témoigner ?

15 octobre 2017

Pourquoi témoigner ?

8 octobre 2017

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2017 - adD de Clermont-Ferrand