Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

Jésus au désert 4

Jésus au désert 4
Luc 4.9-11 : « Le diable le conduisit encore à Jérusalem, le plaça sur le haut du temple, et lui dit : Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d’ici en bas; car il est écrit : Il donnera des ordres à ses anges à ton sujet, Afin qu’ils te gardent; et : Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. Jésus lui répondit : Il est dit : Tu ne tenteras point le Seigneur, ton Dieu. »
Nous voici arrivé à la dernière tentative du diable pour empêcher Jésus de marcher sur le chemin de la croix. Et cette fois il va utiliser les écritures. Mais en omettant trois petits mots, car le texte exacte est tiré du Psaumes 91 et voici ce qu’il dit exactement : « Car il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies; Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. »
Dans toutes tes voies, trois petits mots qui font une grande différence. Il y avait bien promesses de protection, de délivrances venant de Dieu mais non pour éviter à Jésus toutes difficultés ou contrariétés.
Il est intéressant de regarder à quel moment les anges sont intervenus dans la vie de Jésus. Ils sont présents lors du premier danger avec Hérode Matthieu 2.13 – 2.19-21. Ils sont là dans le désert Marc 1.13. Dans le jardin de Gethsémané pour le fortifié Luc 22.39-44. Toujours là, mais jamais pour lui éviter le chemin du calvaire mais pour le soutenir et lui donner les moyens d’aller jusqu’au bout. Donc Dieu a tenu ses promesses.
Combien nous devons veiller à ne pas tordre le sens des écritures selon le malin. Car promesses il y a de la part de notre Dieu, mais dans la même mesure que Christ : pas pour nous éviter la marche dans le chemin étroit, mais dans ce chemin.
Bien-aimés si nous acceptons d’emprunter le chemin étroit alors oui nous pouvons nous attendre à son intervention. Jésus a promis que lorsque nos genoux fléchiraient sous la pression, alors Il nous relèverait ; lorsque que la peur nous saisirait, Il nous communiquera Sa paix ; lorsque les larmes couleront, sa consolation abondera. Mais il n’a jamais promis de nous éviter les peurs, les larmes et les faiblesses. Paul dira : « Nous sommes pressés de toute manière, mais non réduits à l’extrémité; dans la détresse, mais non dans le désespoir; persécutés, mais non abandonnés; abattus, mais non perdus. » 2 Corinthiens 4.8-9
Ailleurs encore il déclare : « Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? Selon qu’il est écrit : C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.
Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur » Romains 8.35-39
Voilà la Promesse : Plus que vainqueur dans toutes ces choses !

À ne pas rater

x

Aline

Si ma conversion n’était un miracle, mon témoignage serait banal, mais le Seigneur a procédé de façon différente. Maman avait...

Claudie

A la recherche de valeurs sûre …  A l’âge où chacun cherche à s’affirmer, à trouver sa place et...

Achab

1 décembre 2019

Vivre dans la vérité

24 novembre 2019

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2019 - adD de Clermont-Ferrand