Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

La consolation divine

La consolation Divine
Luc 2.25 Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme du nom de Siméon. Cet homme était juste et pieux ; il attendait la consolation d’Israël et l’Esprit Saint reposait sur lui.
Introduction:
Consoler : apporter à quelqu’un le réconfort dans la douleur
Jésus fut présenté 40 jours après sa naissance selon la loi de Moïse.
L’attente de Siméon a été pleinement satisfaite au moyen de la venue de Jésus.
Le peuple d’Israël attendait son messie, selon les prophéties. Siméon l’a discerné. Aujourd’hui beaucoup de personnes attendent également leur consolation en fonction de leur situation.

1. Des personnes inconsolables
Genèse 37.34-35. Après avoir appris la mort de Joseph, l’écriture nous dit que Jacob va déchirer ses vêtements, il mettra un habit de deuil et il pleurera son fils pendant des jours et des jours. Tous ses fils et ses filles vont venir pour le consoler, mais il refusera de se laisser consoler. En effet, il dira : « Je serai encore en deuil quand je descendrai vers mon fils dans le monde des morts. » Et Jacob n’arrêta pas de pleurer.
Comme Jacob, combien de parents sont dans la même situation : inconsolables à cause de la relation avec leurs enfants.
Psaumes 77.3 : «  Au jour de ma détresse, je cherche le Seigneur ; La nuit, ma main se tend sans se lasser ; Mon âme refuse d’être consolée. »

2. Des personnes qui aspire après la consolation
Job 21.2 « Écoutez, écoutez mon propos, donnez–moi seulement cette consolation. »
Jérémie 8.18 « Je voudrais soulager ma douleur; Mon cœur souffre au dedans de moi. »
On ne trouve pas de consolation.
3. Il y a des consolations vaines
Zacharie 10.2 : «  Car les paroles des théraphim sont malfaisantes, les devins ont des visions mensongères, les rêves disent l’illusion et leur consolation est futile. C’est pourquoi ils errent comme du petit bétail ; ils sont affligés, parce qu’il n’y a pas de berger. »
Elles sont fausses illusoires, passagères, insuffisantes.
4. La Consolation divine se trouve en Jésus
Luc 2.27-28 : «  Il avait été divinement averti par le Saint-Esprit qu’il ne mourrait point avant d’avoir vu le Christ du Seigneur. Il vint au temple, poussé par l’Esprit. Et, comme les parents apportaient le petit enfant Jésus pour accomplir à son égard ce qu’ordonnait la loi, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu, et dit … »
Recevoir la consolation divine c’est prendre Jésus dans ses bras, c’est le recevoir comme son sauveur et son maître et le laisser guérir nos âmes
Marc 7.20 Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix: Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!
Recevoir la consolation divine, c’est écouter Jésus pour lui obéir afin de ne plus demeurer dans le désespoir.


À ne pas rater

x

Melissa

J’ai toujours connu le Seigneur: étant née dans une famille chrétienne. Je vais à l’église depuis mon plus jeune...

Michel

Suite à une naissance très difficile, je suis devenu épileptique avec 30 à 40 pertes de connaissance par jour....

Culte Dimanche 31 juillet 2022

31 juillet 2022

Culte Dimanche 24 juillet 2022

24 juillet 2022

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2022 - adD de Clermont-Ferrand