Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

La liberté n’a pas de prix

La liberté n’a pas de prix!
“Si un homme frappe l’œil de son esclave, homme ou femme, et qu’il lui fasse perdre l’œil, il le mettra en liberté, pour prix de son œil. Et s’il fait tomber une dent à son esclave, homme ou femme, il le mettra en liberté, pour prix de sa dent.” Exode 21.26-27
La liberté n’a pas de prix ! Qui n’a jamais entendu cette expression ? Elle est utilisée par les artistes, les hommes et femmes politiques, elle fait parfois la une des journaux… Cette devise nous rappelle qu’il est possible de faire mille et un sacrifices pour s’évader d’un goulag, qu’il est possible de verser des sommes astronomiques pour faire libérer des otages… Heureux sont, ceux qui ont vu tous ces sacrifices et le versement de ces rançons, aboutir à une libération.
En fait, dire que la liberté n’a pas de prix, c’est dire que le prix à payer est immense ! Parfois les tractations ont été longues et périlleuses, les sommes versées ont été énormes.
Certains ont payé de leur vie cette quête de liberté. Le combat pour la liberté coûte cher. La sortie d’Égypte pour le peuple Hébreux, du temps de Moïse, a coûté la vie à un agneau pour chaque famille. L’abolition de l’esclavage a coûté une guerre fratricide aux États Unis. Les guerres de religion en France, qui ont fait des milliers de victimes, et l’arbitraire du pouvoir politique, ont été des éléments qui ont favorisé la révolution française, entraînant des milliers de morts, pour enfin
ouvrir un chemin vers la liberté. La conquête de la liberté est souvent longue et coûteuse.
Dans le texte de ce jour, nous voyons que le prix de la liberté c’était, soit la perte d’un œil, soit la
perte d’une dent, suite à des coups violents portés sur l’esclave. La liberté avait un prix !
De même, pour nous redonner accès à la liberté, nous qui étions esclaves de nos péchés, Jésus a payé du prix de sa vie. Nous avions été créés libres, mais le péché a entamé cette liberté. Et pour nous redonner accès à la liberté, Jésus a payé du prix de sa vie. Ayant fait cela il peut maintenant nous dire : “Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres” Jean 8.36
Personne ne pouvait payer un prix aussi grand pour nous rendre libre, Jésus l’a fait.
Souvenons-nous que notre liberté n’a pas de prix, car elle a été payée au prix le plus fort que l’on puisse imaginer : la vie du Fils de Dieu !

À ne pas rater

x

Marie-France

Je suis issue d’une famille catholique. Je me trouvais dans la détresse lorsque j’ai connu l’église évangélique. Je m’y...

Jean-Pierre

Chez nous la vie était très difficile, alors que rien ne semblait nous manquer pour être  une famille heureuse....

Culte Dimanche 31 juillet 2022

31 juillet 2022

Culte Dimanche 24 juillet 2022

24 juillet 2022

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2022 - adD de Clermont-Ferrand