NOTE : TOUTES NOS RÉUNIONS PHYSIQUES SONT ANNULÉES JUSQU'À NOUVEL ORDRE !

Nous vous encourageons à entretenir votre vie spirituelle lors des cultes de famille ou par un culte personnel si vous êtes seul.

Plusieurs ressources sont également à votre disposition 24h/24. Le département multimédia des Assemblées de Dieu : EVANDIS et Gopel TV.

Ce site met à disposition des ressources pour adultes et enfants.

Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

La nature de Dieu et son œuvre

En parcourant la Bible, d’un point à l’autre, force est de constater que la personne de Dieu nous est présentée comme un être réel, seul créateur, incréé lui-même et l’unique Dieu.

C’est de cette manière que nous percevons la personne de Dieu par la foi et c’est en lui que nous croyons.

Qui est Dieu réellement ? Voici la première question que l’on peut se poser ; l’écriture répond ainsi : « Dieu est Esprit » (Jean 4/24). Nous parlons donc d’un être spirituel.

Pour ces créatures faites de chair que nous sommes, cette nature spirituelle de Dieu nous dépasse, car nous sommes limités par les réalités qui caractérisent notre corps physique ( nos sens).

Cependant, nous croyons que Dieu est immatériel (iln’est pas composé de matière).

Luc 24/39 : « un esprit n’a ni chair ni os ».

Invisible à nos yeux et le lieu où il réside nous est caché.

Colossiens 1/15 : « Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création ».

1 Timothée 6/16 : « qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir,  

Si nos sens sont troublés par l’existence d’un Dieu que l’on ne peut toucher, il n’en demeure pas moins vrai queDieu est Vivant ! C’est lui qui communique la vie, car il la possède :

1 Timothée 6/13 : « Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses »

A certains moments, il s’est manifesté en utilisant des éléments de cette terre comme instruments d’expression   

Exode 24/9-10 : « Moïse monta avec Aaron, Nadab et Abihu, et soixante-dix anciens d’Israël. Ils virent le Dieu d’Israël ; sous ses pieds, c’était comme un ouvrage de saphir transparent, comme le ciel lui-même dans sa pureté »

Notre Dieu est infini, souverain et autonome

L’infinité de Dieu. Là encore, seulDieu possède ce trait de caractère ; il n’est pas limité, et on ne peut ni le mesuré, ni le quantifié. Concevoir cette infinité et entrevoir tout ce qu’elle implique, est un effort surhumain pour notre intelligence limitée.

Psaume 145/3 : « L’Eternel est grand et très digne de louange, Et sa grandeur est insondable ».

Dieu est infini dans l’espace et dans le temps :

Dans l’espace : Bien qu’il y ait un lieu particulier ou réside sa présence, le ciel (image utilisée pour notre compréhension), nous croyons qu’il occupe tout l’univers, non seulement le monde spirituel, mais aussi matériel créé par lui.

1 Rois 8/27 : « Mais quoi ! Dieu habiterait-il véritablement sur la terre ? Voici, les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir : combien moins cette maison que je t’ai bâtie ! »

Dans le temps : Il est éternel, invariable et n’est pas affecté par un cycle temporel. De plus, le passé, le présent, le futur sont un éternel présent pour lui.

Psaume 90/4 : « Car mille ans sont, à tes yeux, comme le jour d’hier, quand il n’est plus, et comme une veille de la nuit ».

Apocalypse 4/8 : « …Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout-Puissant, qui était, qui est, et qui vient ! »

Tout cela nous conduit naturellement à aborder l’Éternité de Dieu.

Si le temps marque le commencement de toute chose créée, le Dieu incréé et sans commencement, n’est pas affecté par l’écoulement du temps, car il est celui qui en est à l’origine.

Psaume 90/2 : « Avant que les montagnes fussent nées, et que tu eusses créé la terre et le monde, d’éternité en éternité tu es Dieu ».

Psaume 92/9 : « Mais toi, tu es le Très-Haut, à perpétuité, ô Eternel ! »

La souveraineté de Dieu est le pouvoir libre, sans limite, exercé par le Seigneur sur la création entièreen toute liberté et sans contrainte. Il peut soumettre toutes choses à sa volonté ; rien et aucune créature ne peut y échapper. 

Psaume 103/19 : « L’Eternel a établi son trône dans les cieux, et son règne domine sur toutes choses. »

Psaume 66/7 : « Il domine éternellement par sa puissance, ees yeux observent les nations : Que les rebelles ne s’élèvent pas ! »

L’autonomie de Dieu :

Dieu n’a besoin de rien, ni de personne, étant suffisant en lui-même pour toute chose. Sa relation avec la création est libre d’obligation ou de contrainte.

Jean 5/26 : « Le Père a la vie en lui-même »

Romains 11/34 : « Qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller ? Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour ? »

L’œuvre de Dieu

-La création

Dieu est distinct de sa création ; il est créateur de toute chose. Par sa parole, le monde fut amené à l’existence et à partir du néant, il peut créer. C’est là un acte ultime de création.

Hébreux 11/3 : « C’est par la foi que nous reconnaissons que le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles ».

Hébreux 3/4 : « Chaque maison est construite par quelqu’un, mais celui qui a construit toutes choses, c’est Dieu ».

Si la création, par l’entrée dans le monde du péché, a été altérée,

Romains 8/20-21 : « Car la création a été soumise à la vanité, non de son gré, mais à cause de celui qui l’y a soumise, avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu ».

Dieu prépare sa restauration. Esaïe 11/7-9 : « La vache et l’ourse auront un même pâturage, leurs petits un même gîte ; et le lion, comme le bœuf, mangera de la paille.  Le nourrisson s’ébattra sur l’antre de la vipère, et l’enfant sevré mettra sa main dans la caverne du basilic.  Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte ; car la terre sera remplie de la connaissance de l’Eternel, comme le fond de la mer par les eaux qui le couvrent ».

Et l’aboutissement final de cette œuvre sera lanouvelle création.

Apocalypse 21/1 : « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus ».

La création est sous la gouvernance de Dieu ; elle bénéficie de sa providence.

La providence

La providence, c’est le contrôle de Dieu sur tout l’univers. Il agit de manière continue sur la création, afin d’amener toute chose au but qu’il s’est fixé. Cette notion n’est pas opposée au libre-arbitre de l’homme. Dieu donne la liberté de choix aux hommes, ces choix pouvant être bons ou mauvais. 

Sa providence agit sur :

– Les éléments, les corps célestes, la nature… Oui, toutes ces choses sont soutenues par sa puissance ! C’est lui qui a établi les lois naturelles de ce monde, qui veille sur leurs bons fonctionnements. Il arrive que ces éléments bienfaisants puissent servir ses plans et devenir des instruments de jugement pour châtier les nations.

 Psaume 147/15-18 : « Il envoie ses ordres sur la terre : Sa parole court avec vitesse. Il donne la neige comme de la laine, Il répand la gelée blanche comme de la cendre ; Il lance sa glace par morceaux ; qui peut résister devant son froid ? Il envoie sa parole, et il les fond ; Il fait souffler son vent, et les eaux coulent ».

Job 38/22 : « Es-tu parvenu jusqu’aux amas de neige ? As-tu vu les dépôts de grêle, que je tiens en réserve pour les temps de détresse, pour les jours de guerre et de bataille ? »

Les règnes animal et végétal sont sous la garde de Dieu, il pourvoit à leurs besoins.

Matthieu 6/30 : « Si Dieu revêt ainsi l’herbe des champs, qui existe aujourd’hui et qui demain sera jetée au four, ne vous vêtira-t-il pas à plus forte raison, gens de peu de foi ? »

Psaume 104/21 : « Les lionceaux rugissent après la proie, et demandent à Dieu leur nourriture ».

Toutes les nations sont à lui, il étend leurs limites ou les réduit, élève ou renverse les souverains qu’il utilise pour accomplir ses desseins.

Daniel 4/17 : « Cette sentence est un décret de ceux qui veillent, cette résolution est un ordre des saints, afin que les vivants sachent que le Très-Haut domine sur le règne des hommes, qu’il le donne à qui il lui plaît, et qu’il y élève le plus vil des hommes. »

Aucune circonstance et détail de la vie des êtres vivants ne lui échappent, aucun détail ne lui est étranger.

Proverbes 16/33 : « On jette le sort dans le pan de la robe, mais toute décision vient de l’Eternel. »

Luc 12/7 : « Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. »   

Dieu voit le mal que projette de pratiquer l’homme, Il a la capacité de changer tout cela en bien.

Genèse 50/20 : « Vous aviez médité de me faire du mal : Dieu l’a changé en bien, pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux ».

Enfin, les enfants de Dieu jouissent d’une bénédiction supérieure, la puissance infinie de Dieu agit en leur faveur et pour leur bien.

Romains 8/28 : « Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein ».

Philippiens 4/19 : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus-Christ ».

À ne pas rater

x

Encarnación

Issue d’une famille catholique qui se rend à l’église essentiellement pour les fêtes religieuses, on m’a enseigné qu’il y...

Marie-France

Je suis issue d’une famille catholique. Je me trouvais dans la détresse lorsque j’ai connu l’église évangélique. Je m’y...

Moïse

9 février 2020

La chute et le relèvement

2 février 2020

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2020 - adD de Clermont-Ferrand