Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

La Victoire face à la tentation 2

Alors que Sanchérib va assiéger les villes fortes de Juda avec l’intention de s’en emparer, que va faire Ezéchias ?

3) La réaction d’Ezéchias : (2 Chroniques 32/2-8)

(I)– Tout d’abord, l’écriture nous dit au chapitre 32/3, que le roi va réunir les responsables de la ville : « Il tint conseil avec ses chefs et ses hommes vaillants… ». Ensemble ils vont en parler. Oh ! Ezéchias savait qu’ensemble, on est plus fort.

Quelqu’un a dit un jour : « Tout seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin ».

Le croyant ne doit jamais oublier que si l’expérience du salut est une affaire personnelle, la marche avec Dieu, quant à elle, ne doit pas être solitaire ; mais elle doit se faire avec l’ensemble du peuple de Dieu. La vision de Jésus pour chacun d’entre nous c’est l’église. Après nous avoir sauvés, c’est à l’église qu’il nous a ajoutés. Souvent lorsque survient la difficulté, le reflex est de se replier sur soi-même. Certains diront : « Nous prenons un peu de recul ». Cette pensée ne vient pas de Dieu, mais de l’adversaire de nos âmes.

Dans les Actes des apôtres, le mot « ENSEMBLE » est un fil conducteur que nous retrouvons continuellement :

Dans le Psaume 133, le Saint-Esprit nous rappelle le bienfait de la communion fraternelle :

« Voici, oh ! qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères (des sœurs) de demeurer ensemble ! … Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie pour l’éternité. »

Que Dieu soit béni pour l’église ! Lorsque nous sommes dans la joie, nous pouvons nous réjouir ensemble dans la présence de Dieu. Lorsque nous sommes dans l’épreuve et l’affliction, c’est aussi là, au milieu du peuple de Dieu que nous pouvons trouver réconfort et soutien dans la prière en partageant nos fardeaux et en priant les uns pour les autres. Jacques 5/13-16 « Priez les uns pour les autres afin que vous soyez guéris. La prière fervente du juste a une grande efficacité ».

(II)– Ensuite, il nous est dit : « Ezéchias reconstruisit la muraille qui était en ruine et l’éleva jusqu’au tour ». (Verset 5)

Le but était que l’armée assyrienne ne puisse pénétrer dans la ville par la moindre brèche. Le mur dans l’écriture nous parle de vigilance et de protection. Paul écrivant aux Éphésiens 4/27 dira : « Ne donnez pas accès au diable ».

Nous avons besoin d’élever des murs de prières dans notre vie chrétienne afin que le malin n’ait pas de prise sur nous. Il nous faut également élever des murs au sein de nos familles, afin que nous et les nôtres servions au dessein du Dieu vivant et vrai. Disons comme Josué : « Moi et ma maison, nous servirons l’Eternel ». (Josué 24/15)

De plus, il est nécessaire pour chacun de pouvoir régler certains points de sa vie, car nous sommes plus vulnérables si nous laissons des situations de péché perdurer chez nous. Si nous ne réglons pas ces failles, l’ennemi y trouvera un moyen d’avoir accès plus facilement à notre cœur. Ces failles s’appellent « colère, orgueil, inquiétude, égocentrisme, jalousie… »

Un vieux forestier disait : « Pour mieux fendre les bûches, je cherche toujours une petite faille pour y engager ma hache ».

Ce qui nous semble anodin comme faille peut s’avérer désastreux quand l’épreuve arrive.

(III)– « Il fit aussi fabriquer une grande quantité d’armes et de boucliers » (Verset 5).      Comment nous préparons-nous à affronter les tentations et les épreuves ? Quelles sont nos armes ? Sont-ce nos forces personnelles ? D’accord ! Dieu nous en a données ; mais la vie chrétienne n’est pas « une lutte contre la chair et le sang ». Et par conséquent, les moyens utilisés ne doivent pas être charnels.

Paul disait : « Si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour renverser des forteresses ». (2 Corinthiens 10/3-6)

Dans sa lettre aux Éphésiens 6/10, l’apôtre ajoutera : « Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre toutes les ruses du diable » 

(IV)– Enfin, Ezéchias encouragea le peuple (Versets 7 et 8) en disant que certes l’ennemi est fort nombreux, mais ajoutera-t-il « Avec nous il y a plus qu’avec Sanchérib. Avec lui est un bras de chair, et avec nous l’Eternel, notre Dieu, qui nous aidera et qui combattra pour nous ». La conséquence est que le peuple eut confiance dans les paroles du roi.

Nous aussi, encourageons-nous les uns les autres et exhortons-nous réciproquement par des paroles de foi. Ainsi, que celui qui était courbé puisse se redresser et reprendre courage en comptant sur la force du Tout-Puissant. (Hébreux 10/25).

À ne pas rater

x

Marie-France

Je suis issue d’une famille catholique. Je me trouvais dans la détresse lorsque j’ai connu l’église évangélique. Je m’y...

Gabriel

Ayant entendu parler de l’Évangile depuis le début de mon enfance, j’ai pu apprendre beaucoup de choses sur Dieu...

Dimanche 13 novembre 2022

13 novembre 2022

Culte dimanche 6 novembre 2022

6 novembre 2022

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2022 - adD de Clermont-Ferrand