Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

L’AGNEAU QUI ÔTE LE PÉCHÉ

Jean 1:28-34

Lorsque Jésus arriva dans la région de Béthanie (Jean 1/28), il y eut une foule de personnes venues pour écouter les prédications de Jean-Baptiste. Ces gens étaient tellement convaincus par le ministère de ce grand prophète qu’ils n’ont fait aucun cas de la présence de Jésus au milieu d’eux. Tous pensaient que c’était Jean le Baptiste qui était le Messie tant attendu. Et par conséquent, cette foule qui ne connaissait pas encore Jésus ne pouvait pas discerner sa puissance, car Dieu n’avait pas encore révélé son Fils publiquement.  Il est permis de croire que si Jésus s’était présenté lui-même à eux comme le Messie, le Sauveur du monde, ils l’auraient radicalement rejeté, car son heure n’était pas encore venue. Fort heureusement, Jean-Baptiste reçut dans son cœur, par révélation, la conviction que Jésus était l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. Il le fit connaitre à cette foule en quête de vérité, et quelques-uns, se laissant persuader, suivirent Jésus (Jean 1/29-36).           

Aujourd’hui, tant de religions, tant de traditions, tant d’opinions occupent le cœur des hommes, qu’ils sont rendus imperméables à la révélation que Dieu voudrait leur donner de son Fils Jésus. Chers amis qui lisez ces lignes, ne continuez pas à résister à cette révélation que le Saint-Esprit voudrait vous donner de Jésus ; mais plutôt, voyez-le venir à vous. Reconnaissez-le comme l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. C’est là d’ailleurs, toute la signification de la Pâque que les chrétiens ont célébrée il y a quelques jours ; non pas une fête parmi tant d’autres, mais la commémoration de la mort et de la résurrection de Jésus qui nous sauve.
Croire en Jésus, c’est entrer dans l’alliance que Dieu fait avec les hommes par le moyen du sacrifice de l’Agneau. Et voici quelles en sont les conséquences :

1°- Le sang de l’Agneau nous purifie de tout péché, nous rend justes devant Dieu et nous fait devenir ses enfants. 1 Pierre 1/18-19 : « Vous savez que ce n’est pas par des choses périssables… que vous avez été rachetés de la vaine manière de vivre que vous aviez hérités de vos pères, mais par le sang précieux du sang de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache. »

2°- Les blessures de l’Agneau nous guérissent de toutes maladies et infirmités. 1 Pierre 2/24 : « Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice ; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. »

3°- La lumière de l’Agneau éclaire notre cœur et nous conduit dans toute la vérité. Ainsi, nous ne marchons plus dans les ténèbres, mais dans la lumière qui donne la vie. 2 Corinthiens 4/6 : « Car Dieu qui a dit : La lumière brillera du sein des ténèbres ! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. »

4°- La puissance et l’amour de l’Agneau gardent nos vies et pourvoient quotidiennement à tous nos besoins. Philippiens 4/19 : « Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse avec gloire en Jésus-Christ. »

5- Puis, lorsque, par la mort, nous aurons quitté ce monde, nous participerons au grand festin des noces de l’Agneau. Apocalypse 19/9 : « Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’Agneau ! » Comme Jean-Baptiste, accueillez dès aujourd’hui Jésus, l’Agneau de Dieu qui est venu ôter nos péchés, et il vous donnera un bonheur éternel.

À ne pas rater

x

Marie-France

Je suis issue d’une famille catholique. Je me trouvais dans la détresse lorsque j’ai connu l’église évangélique. Je m’y...

Hélène

Née dans une famille chrétienne, je vais à l’église depuis toute petite, au début j’assistais au club du dimanche...

Culte Dimanche 31 juillet 2022

31 juillet 2022

Culte Dimanche 24 juillet 2022

24 juillet 2022

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2022 - adD de Clermont-Ferrand