NOTE : TOUTES NOS RÉUNIONS PHYSIQUES SONT ANNULÉES JUSQU'À NOUVEL ORDRE !

Nous vous encourageons à entretenir votre vie spirituelle lors des cultes de famille ou par un culte personnel si vous êtes seul.

Plusieurs ressources sont également à votre disposition 24h/24. Le département multimédia des Assemblées de Dieu : EVANDIS et Gopel TV.

Ce site met à disposition des ressources pour adultes et enfants.

Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

Le bouclier de la foi et l’épée de l’Esprit 1

Ephésiens 6/10 : « Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. »

Versets 14-18 : « Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu. Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints ».

  1. « …prenez par-dessus tout cela… »

Dans beaucoup de domaines, la bible nous convie à attendre avec patience le secours du Seigneur. Par contre, dans d’autres, elle nous pousse à l’action. Ainsi, nous trouvons dans l’écriture cet impératif salutaire.

« Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. »

Nous allons portez notre attention sur deux éléments importants de l’armure du croyant, qui sont le bouclier et l’épée.

Pour cette première partie, nous nous arrêterons sur « LE BOUCLIER DE LA FOI »

« Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu ».

L’apôtre a écrit ces paroles de sa prison, à Rome, et alors que le pays d’Israël était également sous l’occupation romaine. Il s’inspire de l’armure des soldats romains pour nous éclairer sur les réalités spirituelles.

– Le bouclier est un moyen défensif pour contenir l’ennemi et ses assauts. Sans cela, le soldat reculerait et serait vulnérable ; par contre avec lui, il tient sa position. Il lui permet d’avancer dans la bataille sans hésitation et sans peur des coups mortels.

La foi, qui est représenté ici par un bouclier, est un élément fondamental dans la vie du croyant. Elle doit être un élément moteur dans nos actions, car c’est par la foi, que tous ces héros du chapitre 11 des Hébreux, ont agi au Nom du Seigneur. Dans de nombreux passages de l’écriture, le Saint-Esprit nous révèle comment la foi a le pouvoir de changer les temps et les circonstances. Par elle, ce qui est impossible à l’homme, devient possible par l’action de Dieu et au travers des hommes. La foi fait mouvoir le bras de Dieu en faveur de ses enfants. Bien plus, la foi est un style de vie, puisqu’il est dit : « Et mon juste vivra par la foi » Hébreux 10/38.   

– Le soldat devait s’équiper de son bouclier, car c’est ce qui lui assurait sa protection.
Pour le croyant, il en est de même ! Car il arrive qu’il y ait des défauts et des failles dans sa foi personnelle. Par exemple, le fait d’avoir des doutes au sujet des promesses de Dieu affaiblira notre vie spirituelle. Ou encore, le fait de ne pas croire à tout ce que nous enseigne et nous révèle la Bible, qui est la parole de Dieu, nous rendra vulnérables aux séductions des derniers temps. Car, c’est toute la Bible qui est la vérité et non pas qu’une partie !

Jacques 1/5 : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. Qu’un tel homme ne s’imagine pas qu’il recevra quelque chose du Seigneur : c’est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies ».

2 Thessaloniciens 2/9 : « L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés ».

– Nous savons que dans ce monde, il y a différentes sortes de boucliers ; ils peuvent être de tailles ou de formes différentes. Cette illustration peut nous donner une indication utile quant au combat spirituel. La Bible dit :

Romains 10/17 : « Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ ».

Se nourrir de l’écriture fait grandir la foi. La connaissance des paroles du Seigneur, de ce qu’il dit me concernant, ses plans pour moi et ses instructions, me rendront ferme dans mes engagements pour lui. Mes expériences dans le domaine de la foi feront grandir ce bouclier.

Comme un bon soldat, une bonne utilisation du bouclier de la foi requiert :
– D’exercer sa foi dans les grandes choses comme dans les plus petites, afin qu’elle grandisse.
– L’acceptation totale de ce que le Seigneur nous demande, même lorsque nous ne comprenons pas toujours tout. Car il est dit :

2 Timothée 3/16 : « Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice ».

La fonction du bouclier dans ce texte de l’écriture consiste « à éteindre les traits enflammés du malin », c’est-à-dire ces flèches que l’adversaire décoche sur notre vie. En d’autres termes, la foi est un rempart contre les attaques de l’ennemi.
Ses attaques contre les enfants de Dieu peuvent prendre différentes formes ; par exemple la tentation, la culpabilité, ou l’opposition, sans oublier, l’arme la plus utilisée par lui, le mensonge. Par tous ces moyens, il cherche à déstabiliser l’enfant de Dieu, voire le faire chuter.


C’est ce qu’il fit au jardin d’Éden (Genèse 3), et qu’il essaya de faire avec Jésus, lors de la tentation au désert (Mathieu 4). Son objectif est clair, comme le dit Jean 10/10 : « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire ».

– Pour qu’une flèche atteigne sa cible, elle doit être décochée d’une arme, l’arc. Le malin utilise aussi des instruments qui véhiculent ses attaques : au nombre de ceux-ci, on peut citer les mauvaises pensées, les fausses doctrines, un style de vie mondaine, ou bien d’autres choses. Elles viennent à nous par ce que nous voyons, entendons, ou concevons.

Ainsi, l’adversaire peut avoir une réelle influence sur le cœur par les pensées dont il nous inspire, à l’image de Juda (Jean 13/2), ou encore, comme pour Pierre (Marc 8/33).


C’est ainsi que l’on ne fait jamais naufrage par rapport à la foi au hasard ! Car l’ennemi de nos âmes ne s’arrête jamais et n’abdique pas malgré sa défaite à la croix. La Bible le compare à un prédateur dont il faut se méfier, « Car il rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera. » 1 Pierre 5/8.

Paul dira, 2 Corinthiens 2/11 : « afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins ».

1Thessaloniciens 3/5 : « Ainsi, dans mon impatience, j’envoyai m’informer de votre foi, dans la crainte que le tentateur ne vous eût tentés, et que nous n’eussions travaillé en vain ».

À ne pas rater

x

Marie-France

Je suis issue d’une famille catholique. Je me trouvais dans la détresse lorsque j’ai connu l’église évangélique. Je m’y...

Aline

Si ma conversion n’était un miracle, mon témoignage serait banal, mais le Seigneur a procédé de façon différente. Maman avait...

Moïse

9 février 2020

La chute et le relèvement

2 février 2020

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2020 - adD de Clermont-Ferrand