Église évangélique Assemblée de DIEU de Clermont-Ferrand

Menu

Nos Regards

Nos Regards
 Michée 7.7 : « Pour moi, je regarderai vers l’Éternel, je mettrai mon espérance dans le Dieu de mon salut ; mon Dieu m’exaucera. »
Le regard peut être hautain, curieux, paisible, provocateur, profond, superficiel, pétillant ou éteint… Il reflète, en quelque sorte, notre état d’âme, et selon l’orientation prise, il indique souvent là où nous en sommes avec le Seigneur.
Regards jetés en arrière : « La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. » Des siècles plus tard, Jésus en parlera, pour mettre en garde ceux, qui avec nostalgie, regardent vers les choses du passé qu’ils ont dû abandonnées pour le suivre. Il dira : « souvenez-vous de la femme de Lot. Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera. » Luc 17.32-33
Ailleurs, Jésus dira encore : « Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière n’est pas propre au royaume de Dieu.» Luc 9.62 C’est ainsi, que le regard d’envie sur les choses anciennes délaissées mais non abandonnées est un regard mortel qui nous place sous la coupe d’un jugement.
Regards sur les contraintes extérieures : « Mais Pierre, voyant que le vent était fort, eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi ! » Matthieu 14.30
Alors que Pierre, sur les paroles de Jésus, venait de quitter sa barque pour aller à la rencontre du Seigneur, voyant le vent et la mer déchaînée, prit peur. Bien sûr, il ne s’agit pas d’ignorer ces contraintes, comme l’autruche enfouirait sa tête dans le sable ! Cependant, si nous focalisons toute notre attention sur elles et détournons notre confiance de Jésus, nous risquons fort de sombrer, comme Pierre au milieu des flots agités. La foi est un regard porté sur l’invisible. C’est ainsi que Moïse tint ferme, « parce qu’il regarda l’opprobre de Christ comme une richesse plus grande que les trésors de l’Égypte. » Hébreux 11.26-27 Devant les menaces extérieures, que notre prière soit celle d’Élisée à l’attention de son serviteur 2 Rois 6.17
Regards sur soi-même : Luc 18.9-14
Il existe deux façons de poser les yeux sur soi :
– Le regard égoïste, rempli d’une autosatisfaction qui conduit à notre perte ; c’était celui de ce propre juste. Il se considérait meilleur que tout le reste des hommes.
– Le regard honnête d’un examen personnel devant le Seigneur. C’était celui de ce publicain qui n’osait même pas regarder vers le Seigneur, car il se savait pécheur. À l’entrée d’un bureau d’embauche aux États-Unis, un grand miroir portait cette mention : « Engageriez-vous cette personne ? » La Parole de Dieu est ce miroir indiquant ce que nous sommes réellement Jacques 1.22-24
Regards posés sur Jésus…
C’est un regard vif, éveillé, plein de joie et d’espérance Jean 14.19 ! Prions pour avoir le regard de Jésus, un regard de compassion sincère Matthieu 9.36 pour ceux dont nous croisons chaque jour le regard.

À ne pas rater

x

Michel

Suite à une naissance très difficile, je suis devenu épileptique avec 30 à 40 pertes de connaissance par jour....

Teddy

Je suis issu d’une famille qui à l’origine n’était pas chrétienne mais elle l’est devenue lorsque j’avais 6 ans....

Dimanche 13 novembre 2022

13 novembre 2022

Culte dimanche 6 novembre 2022

6 novembre 2022

< >

+

À ne pas rater

^

Tous droits réservés copyright © 2022 - adD de Clermont-Ferrand